La culture du cannabis est là pour durer. En effet, depuis plus de 50 ans, cette sous-culture urbaine, illégale jusqu'à très récemment, s'est imposée dans le monde occidental.

Et si l'on y réfléchit un peu, on peut même remonter aux années 1920, lorsque la compagne de l'écrivain Gertrude Stein, Alice B. Toklas, préparait son fameux "haschisch fudge" et l'offrait aux talentueux habitués de ses réunions parisiennes, tels que Picasso, Hemingway, Sherwood Anderson ou Matisse (qui étaient ravis d'aller le "goûter").

Appartenir à la culture du cannabis ne signifie pas seulement consommer de la marijuana, mais aussi connaître le jargon et les termes couramment utilisés. Il y en a beaucoup qui coïncident avec d'autres parties du monde, et il y en a d'autres qui sont plus propres à nous, plus régionaux.

Quelques termes relatifs au cannabis

FumetaStoner : personne qui consomme de la marijuana tous les jours.

Brûlé : ou épuisement professionnelindique une personne qui consomme beaucoup de marijuana et qui est constamment déconcentrée.

EntDisons que c'est un terme un peu ringard pour les camés. Il est tiré de Le Seigneur des Anneauxparce que les arbres sont des arbres, et que ceux qui ont fait cette association étaient probablement des défoncés fanatiques de Tolkien.

Porrocanuto, canuto, churro : cigarette de marijuana.

Chustaest le fond du joint, qui contient plus de résine.

TirUne seule bouffée ou inhalation.

Boca empastada : avoir la bouche sèche.

MunchiesLa crise de faim après la consommation de cannabis.

Motal'herbe, mariaSynonymes de la marijuana : synonymes de la marijuana.

Ganjale chanvre, mauvaises herbesdes façons plus "botaniques" d'appeler le cannabis.

Bourgeonse réfère aux fleurs de la plante, bien qu'il soit également utilisé pour désigner les fleurs de la plante. fleurs. Il s'agit du produit déjà récolté, transformé et prêt à être consommé.

Moritaest un petit morceau de bourgeon.

HaschischLe cannabis est utilisé pour désigner le produit obtenu à partir de la résine de cannabis, brute ou purifiée, en la pressant pour créer une masse solide, en forme de brique, de couleur variable (généralement brune, mais aussi rougeâtre, jaune ou verte). C'est ainsi qu'on l'appelle depuis les années 1970 en Allemagne et en Autriche, ainsi qu'aux États-Unis.

BongLa pipe : c'est la pipe en verre pour fumer de la marijuana, en différentes tailles.

FleuristePersonne qui cultive de la marijuana.

Termes pour les effets de la consommation

Stoned, high : utilisé presque partout dans le monde pour décrire la sensation de "voler" après avoir fumé de la marijuana : la personne rit, a les yeux rouges, est très détendue et léthargique.

VerrouilléCe terme est utilisé pour décrire une personne qui a subi un effet particulièrement fort de la marijuana, si fort qu'elle ne peut littéralement plus bouger.

Fritodécrit plus ou moins la même chose que verrouillé.

Suspension, légumes, s'est retournésynonymes pour le même effet d'extrême défonce.

Mots faisant référence à l'acte de fumer

Séance ou session: c'est la réunion pour fumer un joint.

Boîte à chaleurLe terme vient évidemment de la langue anglaise. Il désigne le fait d'allumer un joint dans un petit espace clos, comme une salle de bain ou une voiture, qui, une fois rempli de fumée, est censé vous frapper plus fort à chaque fois que vous respirez.

Brûler ou larder une personnechurro : action d'allumer un canuto ou un churro.

420est un code utilisé par les stoners pour inviter quelqu'un à fumer de la marijuana.

Bogart ou chiefing : c'est ainsi que l'on appelle quelqu'un qui s'empare d'un joint. Bogartpar Humphrey Bogart, qui avait toujours une cigarette à la bouche, et chefferie (patron), ainsi qu'à celui qui thésaurise ou donne de gros coups au lieu de partager.

Grâce à ce glossaire minimal, vous connaissez désormais certains des mots les plus importants de la culture du cannabis et vous ne serez plus perdu sans savoir ce qu'ils signifient.

Laisser un commentaire

livres sur zlibrary
fr_FRFR